Interview Burri Nicole

Nicole Burri (entraîneur des Mistonnes)

Pourquoi passer de joueuse à entraîneur ?

Parce que j’ai beaucoup d’expérience en tant que joueuse et que j’avais envie de diriger une équipe.

Combien d’années as-tu fait du inline en tant que joueuse 

J’ai douze année d’expériences en hockey sur glace et dix ans en inline hockey.

As-tu peur de reprendre l’équipe après tant d’années passées à jouer avec ?

Non.

Quel sont tes objectifs pour la saison 2015?

J’aimerais atteindre la finale du championnat Suisse.

Comment vois-tu ta collaboration avec Blaise Azorin ? Le connaissais-tu ?

Je ne connaissais pas Blaise mais je pense que notre collaboration sera bonne. Je prendrai les décisions finales.

Il y a rarement du monde pour voir l’inline hockey féminin. Que faudrait-il faire pour attirer du monde ?

Il faudrait faire de la publicité avec des flyers et les transmettre à nos collègues de travail et de nos amis privées. Ça pourrait également nous permettre de trouver également des sponsors.

Que penses-tu des phrases tel que : « L’inline hockey s’est un sport de mec ! » ?

Je n’en pas grand-chose. L’inline hockey s’est un sport d’équipe.

Comment étais-tu avec les entraîneurs lorsque tu étais joueuse ?

Ensemble on va gagner et ensemble on va perdre. Par contre, chaque joueuse doit donner son maximum à l’équipe.

Quels sont les favoris du championnat féminin 2015 ?

Difficile à dire mais je pense que toutes les équipes ont une chance, nous inclus.

Quel est ton plus beau souvenir au niveau du inline hockey?

Les matchs avec l’équipe nationale Suisse, les tournois internationaux et le titre de vice-champion Suisse 2014.

Voudrais-tu ajouter quelque chose ?
Si chaque joueuse donne leur maximum, on va atteindre des bons résultats.

Informations supplémentaires